34 °C Kinshasa, CD
23/06/2021

Sauf imprévu, Martin Fayulu s'adressera à la nation le 30 décembre depuis la province du Kwilu (Kivuata)

“Le 30 décembre, si le programme ne change pas, le coordonnateur de Lamuka ainsi que le Président élu sont censés se retrouver dans la province de Kwilu, où [Martin Fayulu] va tenir son discours devant le peuple congolais établissant la situation générale du pays”, annonce Steve Kivuata.
À en croire le porte-parole, ça sera aussi l’occasion, pour lui,de lancer “les perspectives en termes de combat à continuer à mener”

Poursuite de la tournée à l’Équateur et ailleurs

Probablement, soutient-il, “juste après le Kwilu, il y aura l’étape de l’Équateur et dautres provinces. Le peuple veut entendre son mot d’ordre”.

Martin Fayulu s’adressera-t-il à ses militants ou à la nation? Une question que Steve Kivuata n’évite pas, signifiant que “cet imperium, nous finirons par l’avoir”.
“Le peuple nous l’a donné mais le FCC-CACH nous l’a extorqué”, ajoute-t-il.

À l’étape de Beni, Martin Fayulu avait insisté sur le fait qu’il “n’y aura jamais le Congo sans Beni, sans Rutshuru”.
Et pour cela, soutient Steve Kivuata, “il faut que celui que le peuple a élu, ceux qu’il a élus à tous les niveaux puissent gouverner. C’est ça notre combat, le combat pour la vérité des urnes”, insiste-t-il. 
“Le peuple nous le réclame et ce combat ne va jamais se terminer tant que le camp du peuple n’aura pas vaincu”, a prévenu ce cadre de Lamuka.

Il est également d’avis que “les activités que mène Martin Fayulu ne vont pas gêner celles d’Adolphe Muzito”.
“Ils n’ont pas les mêmes fonctions, encore moins les mêmes statuts”, précise-t-il. Pour lui, “le coordonnateur de Lamuka gère cette plateforme mais le Président élu a un message direct à envoyer au peuple congolais comme mot d’ordre, dans le sens de rétablir la démocratie”.